LISTE DE MOBILIER POUR LA LOCATION MEUBLÉE

Lorsque vous faites de l’investissement locatif deux choix s’offre à vous, proposer à la location :

  • des logements nus (sans meubles)
  • ou des logements meublés

L’avantage de recourir à ces derniers vous permettent de bénéficier d’avantage fiscaux plus intéressants notamment lorsque vous investissez en LMNP (loueur meublé non professionnel). Une déduction fiscale de 50% est réalisée en location meublée contre 30% en location nue (régime micro foncier).

Avant la loi Alur du 5 août 2015, un simple texte indiquait que le logement devait être pourvu d’un mobilier suffisant pour pouvoir permettre au locataire de dormir, manger et vivre convenablement au vu des exigences de la vie courante. Depuis cette date une liste de mobilier minimum est rendue obligatoire pour bénéficier des avantages du meublé.

1. Liste des meubles obligatoires
  • Literie comprenant couette ou couverture
  • Dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambre à coucher
  • Plaques de cuisson
  • Réfrigérateur comportant au minimum un freezer
  • Vaisselle nécessaire à la prise d’es repas
  • Ustensiles de cuisine
  • Tables et sièges
  • Etagère de rangement
  • Luminaires
  • Matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement
2. Compréhension du marché

Même si le minimum rendu obligatoire pour prétendre à l’avantage fiscal du meublé est acquis, il est intéressant d’étudier de près les appareils les plus utilisés par les ménages.

listeMobilierMeuble1

Pourquoi ? Selon l’objectif de votre investissement, il est opportun de rajouter d’autres appareils.

  • Etudiants : la prestation minimale peut s’avérer suffisante. Cependant un appareil tel que le micro-ondes ou l’ajout d’un bureau est souvent apprécié.

En parallèle d’autres stratégies d’investissement demandent une prestation plus aboutie  :

  • Location saisonnière : cette prestation à prix élevé (donc haute rentabilité) et forte concurrence, surtout avec un système de notation par les clients, demande un renforcement des prestations (lave-linge, lave-vaisselle, micro-onde, téléviseur, petit électroménager, décoration rafinnée, …)
  • Colocation : lave-linge, téléviseur pour la collectivité et du confort individuel par chambre (bureau, armoire, luminaire…)

Pour conclure, adaptez votre mobilier selon l’objectif fixé, l’investissement et même la demande. Si les rentabilités attendus sont excellentes, proposez des prestations complètes. Toutefois si le minimum requit est suffisant, vous pouvez vous en contenter ; mais n’oubliez pas que la quantité de mobilier peut être source de petits tracas par la suite (dépannage, dégradations, ….). A vous de juger le pour et le contre.